{"arrow":"false","pagination":"false","speed":"5000","autoplay":"true","autoplay_speed":"5000","loop":"true","mode_bx":"fade","slide_to_show_bx":"1","max_slide_to_show_bx":"1","slide_to_scroll_bx":"1","slide_margin_bx":"0","slide_width_bx":"0","start_slide_bx":"0","ticker_bx":"false","ticker_hover_bx":"false","random_start_bx":"false","caption":"false"}
Menu Fermer

Deux solutions sont possibles pour l’impression du boîtier Pi4x4.

  • Soit passer par une FabLab
  • Soit disposer d’une imprimante 3D

Que ce soit pour Pi4x4 ou tout autre projet il est fortement conseillé de s’équiper d’une imprimante disposant des deux caractéristiques suivantes :

  1. Un plateau assez large pour pouvoir imprimer des pièces de grandes tailles. Pi4x4 nécessite un plateau d’un peu moins de 220x220mm. Un plateau de 300x300mm est une bonne solution pour faire face à divers projets.
  2. Une double extrudeuse. Pour pouvoir tirer le filament au-dessus des zones de vide l’imprimante construit des supports (ou échafaudages). Si une seule extrudeuse est présente ces supports sont réalisés avec le même filament, avec une densité moindre. Il faut ensuite les gratter, ce qui est parfois difficile ou laisse des traces. De plus il n’est pas possible de réaliser certaines pièces.
    Si on dispose d’une deuxième extrudeuse elle peut être dédiée à la construction des supports avec un type de filament particulier qui se dissout dans l’eau. Il suffit donc de plonger la pièce dans l’eau pour supprimer les supports, sans trace et dans des endroits où il ne serait pas possible de gratter. Ce qui permet de faire des pièces plus complexes et mieux finies.